Up

Estelle et Lamine Konté

Le projet « Manding késo » est le fruit d'un amour grandissant... amour porté à la terre, à la vie de ses habitants, aux cultures d'Afrique enracinées dans les villages.

Estelle

Née en Suisse en 1979, je me suis intéressée très tôt aux communautés étrangères établies en Valais.

Estelle
  • 1996 : Echange culturel d'une année au Zimbabwe
  • 1999 : Maturité en langues modernes
  • 1999 à 2001 : Expérience de dix-huit mois dans un quartier populaire de Dakar au Sénégal avec l'association Points-Coeur
  • 2001 à 2002 : Stage puis coresponsabilité du secteur enfants au centre culturel RLC, Sion
  • 2003 : Stage de six mois à La Maison de Terre des hommes
  • 2004 : Expérience de neuf mois à Enda Tiers Monde Dakar
  • 2005 : Diplôme en travail social, filière animation socioculturelle
  • 2005 à 2009 : Engagement à La Maison de Terre des hommes en tant qu'éducatrice

Lamine

Né au Sénégal en 1980, j'ai vécu entre le monde de la ville et celui du village mandingue dont je suis originaire. Issu de la famille fondatrice de Kera Kunda, en Casamance et en tant qu'aîné de famille, j'ai appris à réfléchir et à agir en responsable de toute une communauté. J'ai accueilli les conseils de mon grand-père comme des biens précieux afin de gérer au mieux ce qui m'a été transmis.

  • Dès 1985 : Pratique des arts martiaux puis de l'athlétisme
  • 1999 : Médaille d'or aux championnats du Sénégal de Kung Fu et diplôme international donnant droit d'enseigner les arts martiaux
  • 1999 à 2004 : Entraîneur de Kung Fu à l'équipe nationale
  • 2004 à 2005 : Début d'apprentissage en menuiserie chez Astori Frères à Bramois
  • 2006 à 2008 : Manoeuvre en menuiserie chez « Debons Tout en Boi » à Savièse
  • 2008 à 2009 : Manoeuvre chez « Délèze Fenêtres »
  • Dès janvier 2005 : Instructeur de Kung Fu au centre culturel RLC à Sion
  • Dès 2004 : conteur (veillées, festivals, manifestations culturelles en tous genres...)
Lamine

Mariage en Casamance

Le 12 octobre 2004, les anciens se sont réunis près de la mosquée au centre du village, pour bénir et célébrer notre mariage selon la tradition. Ils ont partagé devant nous du sel et des noix de kola avec toute la communauté et ils ont récité des prières. L'Imam a prononcé des paroles de tolérance, qui nous invitaient à respecter nos choix religieux et à nous aimer avec nos différences. Lamine est le premier parmi les habitants de Kéra Kunda à s'être marié au village avec une européenne. Ba Falang, notre grand-père, a tué une chèvre en notre honneur et nous avons partagé un repas avec toute la communauté.

Ce jour-là, nous avons eu le grand honneur de bénéficier de la présence d'un griot « Fina ». Il connaissait la généalogie des Konté et nous a suivis du lieu de la cérémonie à la maison en clamant d'une voix résonnante l'histoire de notre famille.

Mariage en Casamance
Mariage en Casamance

Mariage en Suisse

Mariage en Suisse

Le 21 août 2005, nous nous sommes mariés dans l'église de Bramois, en présence de notre famille et de nos amis valaisans.

La cérémonie a été riche en couleurs et en sourires. Nous nous sommes promis que notre maison resterait ouverte et accueillante.

Mariage en Suisse

« Pour que le foyer soit stable et supporte la marmite, il faut toujours trois pierres : l'homme, la femme et Dieu »

Proverbe des trois pierres, bien connu en Casamance

Log in
Log in
git versions: site:d42e273(2018-06-29) - func:8d5ed7d(2018-06-29) valid HTML5 Valid CSS firefox