Up Home
wolof mandinka
Les news
Quelques échos de la brousse... envoyés en cours de route.
2011-03-25 22:08
Dakar - Genève

Lamine prend le vol à son tour... direction Genève. Estelle le rejoint depuis Paris et ils se retrouvent à l'aéroport en présence de la famille d'Estelle.
Le pays des montagnes nous accueille avec un soleil moyen mais nous reconnaissons tout-de-suite l'odeur du printemps. C'est une très bonne chose de revenir à la période où les fleurs montrent le bout de leur nez!!!

2011-03-17 23:00
Dakar - Paris

Estelle quitte le Sénégal! Les dernières semaines ont été tellement mouvementées entre les au-revoir, les petites courses et la préparation des bagages qu'elle a du mal à réaliser que le moment est arrivé. Nous devions partir ensemble pour passer une semaine à Paris chez nos amis Gaston et Anne avant de regagner la Suisse en train mais Lamine n'ayant finalement pas bénéficié d'un visa schengen et nos billets d'avion étant non remboursables, Estelle s'est rendue seule en France. Cela fait bizarre de quitter le pays séparément... L'attérissage dans la métropole a été surprenant. Le décor change radicalement. Le froid picote à travers le pantalon. Dans la rue, chacun semble concentré sur son affaire... Cette semaine est à la fois une semaine relaxante, une parenthèse entre deux mondes pour reprendre son souffle, et une semaine où l'excitation a du mal à s'effacer.

2011-03-01 19:30
Dakar (Sénégal)

Avant de quitter le Sénégal, nous avons animé un dîner culturel Points-Coeur à Dakar. Le Père Thierry de Roucy, fondateur de l'oeuvre était présent au Sénégal pour deux semaines. Nos amis du Point-COeur ont profité de sa venue et du fait que nous arrivions au terme de notre aventure pour organiser une soirée avec nous.

La soirée a eu lieu dans le jardin d'un Colonel français. Deux musiciens ont préparé le spectacle avec nous: Lamine Konté Bunda à la kora et son acolyte Mamadou Kouyaté au bongo. Sur la trame d'un diaporama et sur fond musical, nous avons présenté au public des contes, des extraits de carnets de route et quelques éléments de la culture que nous avons découverte au fil des rencontres.

Pour clore la soirée, les personnes présentes (le public hétéroclyte comptait une centaine de personnes) ont partagé un buffet contenant un mélange de spécialités africaines et européennes. Nous avons eu l'immense joie d'accueillir parmi les invités les frères et soeurs de Lamine ainsi que sa maman ainsi que quelques uns de nos amis sénégalais qui nous ont encouragés à réaliser notre projet.

2011-02-19 20:00
Dakar, Goethe Institut (Sénégal)

Nous avons eu l'honneur de présenter notre voyage en images pour les Suisses résidant à Dakar! Cette soirée-diaporama a été organisée en collaboration avec l'ambassade de Suisse au Sénégal. Messieurs Haerry et Viotti n'ont pas ménagé leurs efforts pour que le partage de notre aventure soit une réussite. Nous avons en outre eu le privillège d'être accompagnés par la kora du fameux griot Lamine Konté Bunda. Une quarantaine de personne s'est rassemblée au centre culturel allemand pour nous écouter.

2011-01-08 00:10

Un petit mot de votre webmaster pour vous dire que j'ai ajouté les photos du Mali (les premières en tout cas) dans un nouvel album du même nom.

2010-12-29 16:42
Dakar (Sénégal)

Joyeuses fêtes de fin d'année à tous!

Notre dernier périple en Casamance a été aussi riche que le reste du voyage. Nous avons encore reçu de magnifiques cadeaux sur la rive droite du fleuve Casamance. Pour terminer en beauté notre périple, nous avons assité à l'initiation des jeunes du village de Kéra Kounda. Nous avons pu réaliser un reportage sur le départ des circoncis dans la forêt, les danses et certains rituels qui ont entouré cet événement. En fin janvier, nous retournerons au village pour assister à la fête de leur retour après un mois passé exclusivement dans la forêt. Ca nous fait drôle d'arriver au terme de cette incroyable aventure mais nous nous réjouissons à la fois de vous retrouver et de consacrer du temps à la retranscription de toutes les paroles que nous avons reçues. Merci encore à tous pour votre soutien!

2010-11-14 20:22
Dakar (Sénégal)

Il y a quelques jours, nous avons rencontré mon père qui était de passage à Dakar. Il se rendait à Kafountine pour son projet, qui est de planter de l'artemisia pour lutter contre le paludisme. Nous lui souhaitons bon succès dans son aventure!

2010-11-14 20:18
Dakar (Sénégal)

Les retrouvailles avec notre famille sénégalaise nous ont fait chaud au coeur. Nous profitons de chaque instant avec nos frères et soeurs pour échanger des nouvelles, nous raconter des anecdotes et passer du bon temps ensemble. En ce moment, nous préparons la fête de la tabaski (sacrifice du mouton). L'événement est de taille à Dakar. Nous repartirons en Casamance après la fête pour poursuivre notre recherche!

2010-11-14 20:06
Dakar (Sénégal)

Bonjour à tous! Nous sommes de retour dans la capitale sénégalaise. Le voyage retour de Bamako à Dakar en bus a été plus pénible que les six mois de marche jusqu'à Ségou. J'ai été refoulée à la frontière sénégalaise par des gendarmes qui refusaient de me laisser entrer dans le pays de mon mari avec ma carte de résidente alors que la police des étrangers de Dakar m'avait affirmé que je pouvais passer la frontière avec ce document en plus de mon passeport. Nous avons dù sortir nos bagages du bus et faire demi tour jusqu'à Kayes où il devait y avoir un consulat. Monsieur le consul ayant voyagé pour cause de maladie, nous avons patrouillé dans la ville en pleine nuit pour trouver son fils et lui demander de nous octroyer un visa d'urgence. Il nous a fallu patienter deux jours dans le garage des bus (trois nuits sur un petit matelas en mousse loué à la compagnie Sangue) avant d'obtenir tous les papiers nécessaires pour notre redépart. Quelques pannes et de nombreux controles douaniers plus loin, nous sommes arrivés à destination. Nous avons quitté Bamako un mercredi et sommes arrivés à Dakar un dimanche!

2010-10-16 09:49
Bamako (Mali)

Ca y est les amis! Nous sommes arrivés à un terminus. Bien qu'il nous reste encore une partie de la Casamance à parcourir et que notre travail de transcription est loin d'^^etre terminé, nous sommes au bout d'une étape. Et pas n'importe quelle étape! Nous venons d'achever de relier Kéra Kunda à Bamako en traversant la Guinée Bissau, les montagnes du Fouta Djallon, les terres des chercheurs d'or de Guinée et le Mandé jusqu'à Ségou. Tout ça en six mois! Nous sommes fiers d'y ^^etre arrivés et c'est aussi gr^^ace à vous, qui nous avez soutenus par vos pensées et vos prières! Merci de tout coeur!

L'arrivée dans le pays de Do a été émouvante. Nous avons trouvé le berceau de la famille Konté et nous avons reçu avec beaucoup de délicatesse les confidences desanciens qui nous ont confié leur version de l'histoire depuis le temps des grands rois du Mandé.

Dans quelques jours, nous prendrons le train pour retourner sur Dakar. Ensuite, nous irons partager ce que nous avons vécu en cours de route avec les vieux du village de Kéra Kunda et les membres de la famille Konté.

La route continue... mais nous sommes impatients de partager ce que nous vivons depuis 18 mois!

2010-09-26 16:49
Koulikoro (Mali)

Dans cette petite ville au bord du fleuve Niger, nous rencontrons un couple suisse qui nous offre de partager avec eux un plat de roestis! Incroyable n'est-ce pas? Mais terriblement agréable pour nos estomacs!

2010-09-12 16:46
Bamako (Mali)

Nous entrons à Bamako!... non pas à pied comme nous l'aurions souhaité mais en taxi. Lamine ayant attrapé un méchant palu, nous avons dû faire appel à un véhicule pour les derniers 20 kilomètres qu'il nous restait à parcourir. Il est allé directement à l'hôpital. Après une bonne dose de médicaments et une semaine complète de repos, le voilà sur pieds, prêt à reprendre la route.

2010-08-29 16:42
Déguéla (Mali)

Déguéla est la capitale de tous les Koné. Les Konté du Sénégal, les Condé de Guinée, les Diarra et les Togola sont tous issus de la même famille. Nous avons reccueilli dans ce petit village beaucoup de légendes et des morceaux de l'histoire des ancêtres de Lamine.

2010-08-27 16:39
Kankaba (Mali)

A Kankaba, nous nous situons au coeur du Mandé. Notre hôte, Modibo Touré, nous emmène sur le site de Kouroukanfouga, où Soudiatta Keita aurait proclamé la charte de l'empire mandingue, en présence de tous ses guerriers.

2010-08-24 10:36
Frontière malienne (Mali)

Nous sortons de la Guinée Conakry en passant par la frontière de Nafadji. Nous présentons nos pièces d'identité successivement aux gendarmes, aux douaniers et aux militaires. Certains se montrent admiratifs, d'autres incrédules: "pourquoi une européenne et un sénégalais auraient-ils envie de parcourir tant de kilomètres à pied?"

2010-08-05 16:33
Siguiri (Guinée Conakry)

Nous avons rencontré un traditionnaliste surnommé "La Source", en raison de ses connaissances approfondies de l'histoire mandingue. Karamo Adama Djébaté nous parle de l'origine des Konté.

2010-08-02 16:27
Siguiri (Guinée Conakry)

De Dinguiraye à Siguiri, nous avons traversé des zones minières. Motivés par l'espoir de faire fortune, les chercheurs d'or creusent des puits, atteignants parfois des profondeurs de plus de dix mètre, au coeur de la forêt. Le gravier mêlé à la terre qu'ils en ressortent sera trié dans une rivière en contre-bas, afin d'y découvrir de minuscules pétites...parfois des grosses quand la chance est au rendez-vous.

2010-07-05 12:43
Labé (Guinée Conakry)

Après avoir rechargé les batteries de nos appareils et pris contact avec nos proches, nous nous préparons à repartir en direction de Kankan puis nous continuerons la marche jusqu'à Bamako. Vous pouvez aller voir nos parcours en Guinée Bissau et Guinée Conakry sur la carte. Encore quelques mille kilomètres à pied ! Merci pour vos pensées !

2010-06-30 15:42
Labé (Guinée Conakry)

Nous rêvions de pizza depuis des jours ! Lamine était sûr que nous allions en trouver à Labé tandis que j'en doutais fortement. C'est Lamine qui a gagné le pari... le soir de notre arrivée, nous lisons sur un panneau au centre de la ville : pizza au feu de bois (en plus) ! C'est décidé, nous allons fêter mon anniversaire au restaurant de l'hôtel Tata. Là-bas, nous rencontrons une compatriote ! Une Tessinoise qui fait partie de l'équipe de l'Union Européenne venue superviser les élections présidentielles. Pour comble du bonheur, elle m'offre une VERITABLE plaque de chocolat suisse !

2010-06-27 09:41
Kouramangui (Guinée Conakry)

Aujourd'hui ont lieu les premières élections démocratiques de Guinée ! Dans les villages où nous sommes passés, nous n'avons entendu parler que de Cellou Dalein... les guinéens du Fouta Djalon sont tous derrière lui et sont persuadés que la situation de la Guinée s'améliorera en un clin d'il s'il sort vainqueur. Dans le village de Kouramangui où nous nous trouvons, les citoyens sont nombreux à venir voter. Certains ont quitté un village voisin à l'aurore pour participer aux élections et soutenir leur favori. Nous avons vu autant de jeunes que de personnes âgées et même plus de femmes que d'hommes.

2010-06-12 09:40
Gaoual (Guinée Conakry)

Dans la petite ville de Gaoual, nous décidons de loger pour la première fois dans un petit hôtel bon marché. Nous plaisantons encore au sujet de la douche au marigot de la veille quand le garçon qui nous a ouvert la chambre nous apporte deux bidons d'eau pour la douche, qu'il est allé chercher... dans le fleuve en contrebas.

2010-06-11 16:39
Kaya (Guinée Conakry)

A Kaya, nous sommes accueillis chez une famille peuhle. Le père de famille est menuisier. Vers 17h il nous dit : « Je finis mon travail et nous irons nous laver au marigot. » Ah ! En voilà une nouvelle intrigante. Nous préparons nos savons et habits de rechange et suivons notre hôte dans la forêt. En fait, nous nous voyons contraints de refuser l'offre. Depuis que la pompe à eau s'est cassée, le village entier vient faire sa toilette dans l'eau stagnante d'un petit marigot. Ce sera pour une autre fois...

2010-05-28 09:39
Kadé (Guinée Conakry)

Entrée en Guinée Conakry. En cette période de campagne électorale, les garde-frontières nous questionnent sur les motifs de notre séjour. Ils veulent s'assurer que nous ne sommes pas des journalistes. Le mot d'ordre des élections : « que tout se passe dans la transparence ! »

2010-05-25 17:44
Semo (Guinée Bissau)

A Semo, nous demandons de l'eau pour la lessive et on nous indique la rivière. Nous frottons nos vêtements sur les pierres... attention Lamine, tu viens de trouer ma casquette.

2010-05-19 11:37
Quelque part en Guinée Bissau

La batterie rechargeable alimentée par notre panneau solaire nous a fait faux bond. Dans un village, notre hôte l'avait placée sur le toit de sa chambre pour qu'il bénéficie d'une luminosité totale mais le toit en tôle ondulée était trop chaud ! La batterie s'était dilatée. Nous avons fait pression pour resserrer les joints et ça a provisoirement marché mais depuis, à chaque fois qu'elle devient un peu chaude, elle a tendance à se dilater. Depuis une semaine, la batterie ne donne plus un signal et nous ne parvenons plus à la connecter à notre ordinateur... nous avons rapatrié panneau et batterie sur Dakar par le biais de l'un de nos hôtes qui s'y rendait. Une semaine après nous avons appris que le colis était arrivé à destination. A présent, nous nous contentons d'allumer l'ordinateur portable uniquement pour stocker les données recueillies et non pour travailler sur des transcriptions.

2010-05-16 17:33
Sedhiou Mandinka (Guinée Bissau)

Depuis trois jours, nous sommes à l'arrêt dans un village nommé Sedhiou Mandinka. Lamine a le doigt tout enflé et il ne peut plus dormir tant la douleur est forte durant la nuit. Une petite boule s'est mise à gonflé dans son index et s'est transformée en une grosse infection. En fait, cet étrange phénomène touche de nombreuses personnes à l'approche de la saison des pluies... ?!

2010-05-11 12:32
Kansala (Guinée Bissau)

C'est avec émotion que nous découvrons la ville historique de Kansala, capitale du royaume mandingue du Gabou. Notre guide, Tombong Sané, descendant de la lignée du dernier roi sur le trône au XIIIème siècle, est le conservateur du lieu. Il a pris le temps d'apprendre tout ce que lui ont transmis par oral son père et son grand-père et il est également en possession d'écrits anciens qui relatent les événements en lien avec Kansala, avant et après sa destruction. Nous avons eu le privilège de visiter les lieux en seul à seul avec lui et de bénéficier de certaines confidences qu'il ne dévoile pas à tous les visiteurs.

2010-04-26 14:31
Tanaf (Sénégal)

Nous entrons en Guinée Bissau à partir de Tanaf. Dans cet endroit peu fréquenté par les automobiles, la frontière est signalée par une corde tendue au travers la route. Le garde-frontière nous accueille avec le sourire... c'est rare. Il parcourt très longuement nos papiers pour prendre note des données et nous souhaite la bonne route.

2010-04-25 00:02

Estelle et Lamine sont arrivés le 26 avril en Guinée Bissau. Ils ont parcourus environ 200 kms à pied dans ce pays. Ils ont traversé des villages mandingues et peules. Vu qu'ils ne parlent "que" le français, le wolof et le mandingue, ils ne parviennent pas à parler avec les peules, cependant ils peuvent tout de même communiquer avec eux au-delà des mots. Ils sont très bien accueillis dans les villages qui ne comptent parfois qu'une ou deux cases! Il fait très chaud en ce moment. Du coup, ils se réveillent à 4h30 du matin et marchent dès 5h pour éviter les grandes chaleurs. Ils arrivent dans les villages dans le temps de midi. Ils dorment souvent à la belle étoile pour avoir moins chaud. Actuellement ils se trouvent dans la ville de Gabou. Ils sont accueillis dans une famille de griots. Ils peuvent se reposer un peu. Malheureusement, ils y a un probème de connexion avec internet dans cette ville. Du coup, ils ne peuvent pas transmettre eux-mêmes des nouvelles et des photos comme ils avaient prévus. Ils sont désolés de ne pas pouvoir alimenter le site plus régulièrement mais ils pensent très souvent à leurs amis sénégalais et suisses. Ils espèrent avoir accès à internet dans la ville de Kamkam mais ce ne sera que dans un mois.

Voici la suite de leur périple: ils vont marcher de villages en villages dans la Guinée Bissau pendant environ une semaine. Puis ils arriveront dans la Guinée Conakry. Ils vont traverser une région montagneuse: Fouta Jallol. Les montagnes ont une hauteur d'environ 1000m. Ils iront dans des endroits où la civilisation se fait rare. Parfois ils pourront marcher 2 jours sans croiser un village. Ils ont fait des provisions!!! Mais ils nous demandent de manger des yogourts mocas en pensant à eux :-)

Normalement les nouvelles viendront donc lorsqu'ils arriveront dans la ville de Kamkam an Guinée Conakry. Estelle et Lamine ont l'air vraiment en forme et heureux de vivre leur rêve et de découvrir jour après jour les richesses mandingues.

2010-02-28 16:00
Dakar

Notre petit frère Papis (Hamora Konté), est parti pour Mexico, où il représentera le Sénégal aux championnats du monde de Tae Kwondo. Il participera aussi aux éliminatoires pour les Jeux Olympiques prochains.

Il nous avait déjà impressionnés l'an dernier en gagnant de nombreuses médailles au Sénégal. Depuis notre départ, il a continué à s'entraîner durement pour mériter sa place à l'équipe nationale et devenir champion Junior. Il est maintenant un espoir pour son pays.

Bien joué petit frère ! On est avec toi !!!

2010-02-27 19:01
Banjul (Gambie)

Aujourd'hui, nous quittons la Gambie après un périple d'un mois, durant lequel nous avons fait le plein d'histoires, d'images et de rencontres intéressantes!

Nos photos attendent votre visite dans le nouvel album "Gambie", que nous venons de créer!

2010-02-11 16:40
Brikama (Gambie)

Petite precision... les claviers des cybers gambiens sont anglophones, ils ne connaissent pas les accents! Thanks a tous ceux qui nous envoient des messages d'encouragement et nous donnent des nouvelles.

Une fois arrives a Dakar, nous ajouterons des photos de notre derniere excursion (aux alentours de Sedhiou et sur le territoire gambien).

2010-02-11 16:36
Brikama (Gambie)

Aujourd,hui, nous fetons notre cinquieme anniversaire de mariage civil! Lorsque nous repasserons par Dakar (en mars pour renouveler ma cartede residente), je ferai une demande pour obtenir la nationalite... cela facilitera pas mal de choses pour la suite du voyage.

Ce soir, nous boirons un bissab en pensant a tous nos amis!

2010-02-01 11:17
Brikama (Gambie)

Welcome to Gambia!!!

Nous entrons dans le pays en voiture et non a pieds comme nous l'aurions souhaite en raison de la nouvelle precedente. Nous logeons a Brikama chez une famille de griots korafola celebre: les Jobarteh. Ils accueillent parfois des etrangers pour leur enseigner la kora. Le pere de famille, Malamine Jobarteh, a effectue dans sa vie de nombreuses tournees mondiales. Son fils Tata Dindin est egalement connu sur le plan international. Il a notemment accompagne le cirque "Afrika Afrika" lors de sa derniere tournee en Europe.

Lamine, qui s'est mis a la kora depuis quelques mois, etait bien encadre chez eux pour progresser! Nous avons aussi pu enregistrer le temoignage de nos hotes sur la tradition mandingue.

2010-01-25 16:28
Sedhiou (Sénégal)

Folle anecdote!!!!!!!!!

Dans la region de Sedhiou, nous avons commence a trouver les gens etonnamment distants... ils ne repondaient plus a nos salutations. Apres quelques jours de marche, nous avons compris ce qui se passait.

Une rumeur s'est mise a circuler dans toute la Casamance et a semer la panique au sein de la population: des personnes (ou des genies) se promeneraient dans les villages pour offrir de l'argent ou d'autres objets. Celui qui accepterait ces presents mourraient et attirerait des malheurs sur sa famille. En nous voyant marcher de village en village, certains nous ont assimiles a cette terrifiante rumeur. Depuis, partout ou nous passons, les gens s'enfuient en criant: "ils arrivent! Ils sont la". C'est a peine croyable mais maintenant les gens disent: on les a vus a Dakar, a Ziguinchor, dans le Pakao...

Cette histoire risque de nous compliquer la vie. Esperons que nous pourrons continuer a marcher tranquilement en Gambie.

2010-01-11 18:53

Bonjour, c'est Gaël. Juste un petit mot pour vous dire que j'ai ajouté sur la carte les itinéraires d'Estelle et Lamine pour les mois d'octobre et de décembre.

2009-12-27 09:29
Kéra Kunda (Sénégal)

Nouvelles du verger!!!

Nous sommes passés à Kéra Kunda en début décembre. En ce qui concerne le verger, les agrumes se portent bien mais les manguiers n'ont pas fières allure. Ils n'ont pas bien supporté le voyage de Ziguinchor à Kéra Kounda. Heureusement, la pépinière où nous les avons pris remplace gratuitement les arbres qui n'ont pas survécu. La prochaine fois nous les transporterons le pied dans un sac rempli de terre, comme nous l'avons fait avec les agrumes.

Bonne nouvelle, les villageois ont reçu la visite d'un représentant du service eaux et forêts de la région, qui encouragent toute initiative de plantation d'arbres. Le village a reçu des sacs de maïs et de haricots secs qu'ils ont réparti entre les familles de ceux qui ont planté les arbres et monté la clôture.

Nous avons pris contact avec une équipe qui creuse des puits dans la région du Pakao. Ils viendront creuser le puits au cours du mois prochain. En ce moment, ils inspectent le terrain...

2009-12-27 09:19
Karang (Sénégal)

Nous avons oublié de vous raconter que Lamine avait reçu une kora par le musicien Lamine Konté Bounda, que nous vous avons présenté dans les rencontres... Il lui a fabriqué une kora "pour trekking", (petite calebasse et poids minimal) mais Lamine a tout-de-même l'air d'un escargot avec une grosse, grosse coquille!

Nous avons traversé plusieurs villages de griots qui l'aident à accorder son instrument. En janvier, nous nous arrêterons à Dasilami pour qu'il suive un stage intensif de deux semaines, pendant lesquelles j'écrirai, je ferai le ménage dans ce que nous avons récolté jusqu'à présent et j'apprendrai des chants mandingues.

2009-12-23 10:40
Toubakouta (Sénégal)

Joyeux Noël à tous !!!

C'est vrai qu'il neige en Valais? Alors vous aurez droit à un Noël blanc... magnifique!

Après un périple dans la région de kolda (vous pourrez découvrir tout prochainement ces photos dans un nouvel album), nous avons fait un crochet par Toubakouta et Karang, à la frontière gambienne.

Nous venons de passer quelques jours chez Sam, le musicien qui nous avait accompagné lors de la tournée de notre spectacle "Graine de calebasse". Il est revenu dans sa famille au Sénégal pour les fêtes de fin d'année et il nous a invité dans sa maison.
Nous fêterons Noël en compagnie de l'Abbé Jean Issa que beaucoup de bramoisiens connaissent. Nous penserons bien à tous nos amis du Valais et d'ailleurs et nous unirons nos voeux pour vous tous!

2009-11-22 13:18
Ziguinchor (Sénégal)

Nous reprendrons la route demain de bonne heure!

Nous avons profité de ces trois jours sur Ziguinchor pour ajouter des photos et des commentaires dans l'album "premiers pas" qui vous raconte en mots et en images ce que nous avons découvert au cours de notre dernière randonnée.

En cliquant sur nos albums, vous verrez quelques nouveautés! Il y a par exemple un nouvel album intitulé"rizières".

2009-11-21 15:13
Ziguinchor (Sénégal)

Nous avons été accueillis quelques jours chez une française expatriée au Sénégal travaillant pour le CICR. Nous bénéficions de l'accueil généreux de Dorothée, amie de Points-Coeur pour retranscrire en français des contes et des entretiens que nous avons enregistrés au cours des dernières semaines. Je vous promets qu'il y a de la matière!!! Entre nous, cela fait du bien de profiter d'une chambre confortable et aérée ainsi que d'une vraie salle-de-bain!

2009-10-10 21:25
Quelque part au Sénégal

Maman et Michel sont venus nous trouver au Sénégal. Ils sont restés avec nous deux semaines et nous sommes allésavec eux jusqu'à Kéra Kunda. Les habitants du village ont été très honorés de les recevoir et nous avons été enchantés de leur faire découvrir notre monde. Un grand ABARAKA

2009-10-06 17:53
Ziguinchor

Bonjour chers amis!!!

Nous sommes de retour en ville après une semaine de randonnée en basse Casamance. Cette fois, nous sommes bel et bien en marche. C'est très motivant car le chemin est truffé de surprises. Nous ne regrettons toutefois pas les semaines passées à Kéra Kunda car elles n'ont pas été veines pour notre projet. Nous avons rencontré un grand nombre d'anciens qui nous ont confié beaucoup de choses! Au-delà même de nos espérances!!! Nous avons reçu des contes, des devinettes et des sagesses à vous partager et certains nous ont même offert des connaissances qu'ils ne sont pas prêts à dévoiler à n'importe qui et que nous garderons très précieusement.

2009-09-28 17:02

Petit mot du webmaster: les parrainages pour le verger et le puits sont a adresser à Sophie, vous trouverez son mail dans la page de l'équipe...

2009-09-15 09:44
Kera kounda (Sénégal)

Verger à Kéra kounda.

Suite au séjour de Sophie au village, nous avons décidé de concrétiser un projet qui nous tenait à coeur depuis longtemps. Nous avons planté des arbres fruitiers sur un vaste terrainjuste dérrière le village .
L'achat de pieds de manguiers, citronier, orangers, mandariniers et pamplemoussiers a été fait grâce à quelques donateurs Suisse intèressés par cette iniciative. UN GRAND MERCI à eux!
Ce jardin sera géré par les,habitants du village et profitera à tous. Les hommes ont commencé à construire une cloture. Il nous reste à touver des fonds pour creuser un puits et terminer la clôture.
Aux éventuels intéressés,contactez Sophie ou écrivez-nous directement (stilili@hotmail.com) il nous faut récolter encore 1000f pour finaliser le jardin. Les fonds supplèmentaires seront investis dans l'entretien des arbres. Et si cela s'avere possible, nous équiperons certaines maison du village avec des panneaux solaires.

2009-09-13 11:08
Kéra kounda

Nous progressons dans le village, de case en case, pour récolter des paroles. L'événement douloureux du dédés de notre oncle nous a contraints à poser notre dictaphone pour quelques jours.
Dés la fin du Ramadan, à partir de 20 septembre, nous nous dirigerons vers Sedhiou, d'où nous vous ferons parvenir de nouvelles histoires et de nouvelles photos.

2009-09-12 10:51
Kera kounda

Notre famille est à nouveau en deuil. L'oncle de Lamnine, Abou Khadri veint de décéder . Depuis la disparition de Bafalang, notre regretté grand-père, c'est lui qui veillait sur Daffé Kounda. Son décés a sucité une vive émotion au village. Les gens affluent jusqu'à ce jour de differents villages pour nous faire part de leurs condoléances.

2009-07-21 14:15
Kéra Kounda

Sophie; Gaëlle et Stéphanie, venues de Suisse pour passer des vacances au Sénégal, nous rejoignent au village avec Fodé, Bouba, Papis, Ediga, Safiatou et les petites soeurs de Lamine. C'était la première fois qu'autant de membres de la famille de Lamine passaient du temps ensemble au village! Quelle animation à Daffé Kounda!

2009-07-17 14:30
Kéra Kounda

Notre projet Manding Késo débute officiellement par une prière communautaire sur la place du village. Les vieux ont partagé un sac de noix de kolas pour que notre projet soit mené dans la paix et porte des fruits. A partir de cette date, nous avons été autorisés à enregistrer les paroles de tous les habitants du village. Le chef du village et l'Imam nous apportent leur soutien en nous et nous conseillent. Ils nous guident afin que nous sachions à qui nous adresser et dans quel ordre afin de n'offenser personne.

2009-07-10 14:29
Kéra Kunda (Sénégal)

Nous arrivons à Kéra Kounda, le coeur joyeux et rempli d'émotions malgré la fatigue du voyage. Nous étions un petit groupe à voyager ensemble! Viviane, Isabelle et Aurore (anciennes stagiaires à Terre des hommes)sont venues au Sénégal pour réaliser un projet de type humanitaire avec leurs amis Fred et Katia; Nos amis Prosper et Oumar nous ont accompagnés car ils avaient aussi envie de passer un peu de temps au village. Tout ce petit monde a été accueilli à Daffé Kounda, chez lse grands-parents de Lamine. Il faut dire que le mois de juillet a été un mois de visite. Kéra Kounda n'aura jamais reçu autant de toubabous que cette année!!!

2009-07-01 20:00
Dakar (Sénégal)

Ce mercredi, le premier juillet, nous avons participé a une émission sur la culture mandingue de la RSI (Radio Sénégal International).

Nous avions laissé une description de notre projet à Mr. Mamadou Lamine Drame, présentateur de l'émission culturelle mandingue diffusée trois fois par semaine à la radio nationale et écoutée également par la DIASPORA sénégalaise à l'étranger. Mr Drame a été vivement intéressé par Manding Késo et nous a invités à participer à l'émission en direct qui devait avoir lieu le soir-même.Suite à notre passage à l'antenne, il a reçu plusieurs appels de personnes qui avaient apprécié l'interview et tenaient à féliciter notre initiative.

Mr. Drame nous a proposé de revenir à la radio le lundi 6 juillet, pour parler plus largement de notre projet, entre 23h45 à 1 heure du matin.

ATTENTION, pour ceux d'entre vous qui seraient tentés de nous écouter, tenez compte du décalage horaire! L'émission débutera à 1h45 pour les suisses!!! Si l'horaire vous décourage, nous essaierons d'en diffuser une séquence sur ce site.

Ce qui sera intéressant pour nous, c'est que les auditeurs seront invités à intervenir et à nous poser des questions en direct.

2009-06-24 13:12
Malika (Sénégal)

Aujourd'hui, j'ai revu Fatou! Elle a déménagé avec sa famille pour s'installer tout près de la décharge de Mbeubeusse. Fatou est une grande amie de Point Coeur depuis le début! Elle travaille dur pour faire vivre sa famille. Du matin au soir, elle puise de l'eau et transporte sur sa tête les lourdes bassines pour les amener aux maçons qui construisent une nouvelle maison. Après 6 petites bassines, mes épaules étaient endolories... Fatou en était à son énième de la journée et elle n'avait pas encore dîné! Son sourire, ou plutôt ses éclats de rires, au moment où elle m'a vu surgir à l'improviste m'ont donné la chair de poule. C'était un grand moment de joie pour nous deux.

2009-06-24 10:53
Mbeubeusse (Sénégal)

J'ai accompagné Cesare et Marie, deux "amis-des-enfants" du Point Cur, à la décharge publique de Malika. Pour accéder au cur de la décharge, où travaillent quotidiennement des centaines de personnes, nous avons escaladé un gros camion qui transportait du sable provenant de l'océan. Parmi les amis actuels du Point Cur, j'ai reconnu une où deux personnes avec lesquelles je m'étais liée d'amitié en 2000. Awa se trouvait encore assise là, sur une dune de déchets, avec ses bidons contenant de l'eau à vendre aux travailleurs, comme elle le faisait déjà à l'époque où je l'avais connue. Le décor s'est pourtant transformé! La langue d'ordures a continué à dévorer le paysage de la côte sénégalaise, comme si son unique objectif était de parvenir à la mer! De part et d'autre de "la montagne", sur laquelle vont et viennent les camions poubelles de la capitale, les gens bâtissent leurs baraque avec des tôles et des cartons, les gens cultivent une terre polluée, les gens trient, rafistolent et revendent... les gens vivent! Impressionnant. Cette journée m'a beaucoup émue car j'avais été l'une des premières du Point Coeur à me rendre à Mbeubeusse. J'ai été touchée en voyant que les amitiés s'étaient renforcées et que nos amis attendaient avec impatience notre visite.

2009-06-22 09:34
Droits d'auteur (Sénégal)

Le célèbre musicien koriste Lamine Konté a présenté notre projet au bureau des droits d'auteur, à Dakar. La première page du dossier original de "Manding Késo" est maintenant décorée d'un sceau officiel, qui nous donne droit de recourir au film et à l'enregistrement audio dans les villages. Ce tampon nous autorise à rester propriétaires de nos images ainsi que de nos textes.

2009-06-21 12:44
Terrain Tali bu Dabo (Sénégal)

Ce dimanche, Lamine et moi avons convoqué tous nos amis pour un match de football. Les "grands boukis" (de notre génération) ont ainsi affronté les "petits boukis" (de la génération des jeunes frères de Lamine, qui fréquentent actuellement le Point-Coeur) sous un soleil cuisant. "Bukki" signifie hyène en Wolof. Il s'agit là d'une taquinerie amicale... Dans les contes, bouki est un personnage un peu sot et très gourmand! Les grands boukis ont remporté la victoire 2 à 1 et ont invité les perdants à partager un repas digne de vrais boukis!

2009-06-18 14:22
Théâtre Daniel SORANO (Sénégal)

Nous avons rencontré Bouly Sonko, le président du Ballet national de Dakar. Notre projet l'a vivement intéressé et il nous a mis en contact avec Mr. Drame, qui anime une émission de radio sur la culture mandingue. Bouly Sonko s'investit beaucoup pour promouvoir la culture mandingue et particulièrement les danses traditionnelles. Nous avons assisté à une répétition d'un groupe de danseurs sur la scène du théâtre SORANO et nous avons parlé avec son fils Lamine, danseur professionnel établi en Australie et sa fille Mamy, qui donne des cours de danse en Espagne.

2009-06-14 13:02
Guédiawaye (Sénégal)

La finale des championnats de Tae Kwondo du Sénégal a eu lieu ce dimanche 14 juin à Guédiawaye. Papis représentait un bon espoir pour son club, section junior. Après trois combats remportés, il s'est retrouvé en finale. Le dernier combat a été serré... nous encouragions notre petit frères depuis les tribunes. Papis a dû se contenter d'une médaille d'argent bien méritée.

2009-06-10 12:47
Grand Yoff (Sénégal)

La famille Konté avait prévu de déménager avant le décès de notre papa. Il avait lui même insité pour que nous attendions le dimanche, alors que nous étions prêts dès le début de la semaine. Il est décédé le dimanche matin à une heure... ce jour-là, les plus jeunes frères et soeurs se sont chargés de transporter nos bagages vers la nouvelle maison. Nous avons achevé de nous y installer le 10 juin, après notre retour de Casamance.

Notre nouvelle maison nous permet à tous de mieux respirer. Les conditions de vie y sont plus saines, les enfants disposent de plus d'espace et parviennent à mieux se concentrer sur leur travail scolaire.

2009-06-09 19:24
Dakar, Grand Yoff (Sénégal)

Cette semaine a été éprouvante et emplie d'émotions!

Le père de Lamine, que nous avions hospitalisé en fin mai, est décédé dimanche dernier à l'hôpital principal de Dakar. Il souffrait de diabète et d'hyper tension depuis plusieurs années. A notre arrivée, nous l'avions trouvé très affaibli et son état de santé s'est aggravé rapidement.
Selon son souhait, nous avons rapatrié son corps dans son village natal, en Casamance. Pour le déplacement, nous avons loué un grand car, afin de permettre à la famille et à quelques proches de l'accompagner pour ce dernier voyage. Les funérailles ont eu lieu lundi après-midi à Kera kunda et ce vendredi, les parents et amis vivant à Dakar se réuniront dans une mosquée de Grand Yoff pour une dernière prière.

Que la terre de la Casamance lui soit légère, comme on le dit ici... Merci pour vos pensées et vos prières.

2009-06-03 12:45
Poponguine

Nous avons vécu un week-end intense en participant à la marche annuelle de Poponguine. Nous nous sommes joints aux 2700 jeunes pélerins qui partaient du Cap des Biches (Rufisque), à 6h30 du matin, pour parcourir à pieds 52 kilomètres jusqu'à Poponguine. L'ambiance était à la fois festive et priante. Tout au long de la route, les jeunes chantaient, battaient des mains te couraient presque, ignorant les agressions du soleil! Nous avons marché tantôt sur le sable du bord de mer, tantôt sur la terre rouge des collines de Toubab Dialaw et nous sommes arrivés en fin de journée, fatigués mais heureux!

2009-05-28 17:41
Dakar (Sénégal)

Nous profitons de cette première semaine en Afrique pour prendre des nouvelles de la famille et suivre les activités de nos petits frères et surs. Ce matin, nous avons assisté à un match de foot de Fodé sous un soleil ardent. Son équipe, Promo foot, s'est battue de toutes ses forces contre son adversaire des Parcelles assainies et à fini par le vaincre. A la fin du match, joueurs et supporters ont pris le bus ensemble et sont arrivés à Grand Yoff aussi dégoulinants les uns que les autres. Hier, c'est Papis que nous avons accompagné. Il avait une compétition de Tae Kwondo et s'est qualifié pour la finale qui aura lieu le 17 juin.

2009-05-24 20:09
Dakar

Pour fêter notre arrivée, notre maman nous a préparé un bon ceebu jën! La famille au grand complet s'est serrée autour du bol et s'est attaquée à un joyeux combat de cuillères! A qui la plus grosse bouchée de poisson? A qui la jolie carotte?

2009-05-22 17:37
Dakar (Sénégal)

Le Point-cur a déménagé! Il se situe toujours dans le quartier d'Arafat, à Grand Yoff, mais dans une autre rue. De nouvelles amitiés naissent tandis que les anciens amis continuent à rendre des visites occasionnelles à la communauté. Nous avons bu un thé avec Cesare, ami-des-enfants napolitain et Estelle a eu la joie de participer à une permanence et de revoir des amis qu'elle avait connus en 2000. Elle est allée rendre visite à des familles voisines et a revu Ngone, une amie de longue date, qui doit surmonter ses problèmes de santé pour trouver les moyens d'élever son enfant. Les retrouvailles ont été émouvantes!

2009-05-21 19:16
Dakar

Salaamalekum le Sénégal!
Notre avion s'est posé à Dakar jeudi dernier, le 21 mai 2009 à 1h30 du matin... comme prévu. Pas de retard! Pas de bagages égarés. Notre aventure commence tout en douceur.

Pour ceux qui connaissent l'aéroport de Dakar, les taximen, porteurs de bagages, changeurs de monnaie... nous ont immédiatement plongés dans l'ambiance dakaroise: "Héy grand! Taxi hein?" "Hey, toubab! Des Euros walla des dollars?"

2009-02-23 10:12
Bramois (Sénégal)

Lamine et Estelle se préparent au grand départ. Ils ont acheté leur billet d'avion, aller simple, pour le 20 mai 2009. A présent c'est la course pour rassembler le matériel de randonnée et audiovisuel, pour trouver les derniers sponsors et parrainages nécessaires, pour résilier les assurances, résoudre les problèmes administratifs et de VISA...pour caser les affaires et meubles qu'ils n'emporteront pas et pour faire leurs adieux...Courage! C'est petit à petit qu'on attrappe le singe dans la forêt.

Log in
Log in
git versions: site:d42e273(2018-06-29) - func:8d5ed7d(2018-06-29) valid HTML5 Valid CSS firefox